Le couple en pleine conscience

Le couple en pleine conscience

Ressources - Le couple en pleine conscience

Voir l'article

Publié le 03-02-2016, 16:01

Le couple en pleine conscience

La pleine conscience dans le couple permet de s'arrêter un instant pour prendre conscience de nos schémas mentaux, nos archétypes psychosociaux, psychoaffectifs et les reconnaître pour ne pas répondre instinctivement. En effet, la plupart de nos réactions dans nos relations de couple sont influencées par nos premiers modèles relationnels, nos premières relations affectives, avec nos parents, notre fratrie ou ceux qui en ont fait office, mentors et autres.

Enfant, si vous subissiez la pression de vos parents, ne vous sentant pas à la hauteur des attentes de vos parents, vous aurez probablement tendance adulte à reproduire le même schéma attendant de votre conjoint approbation et reconnaissance. Si nous attendons tous de la reconnaissance pour ce que nous sommes ou faisons, certains ont des attentes plus prégnantes que d'autres.

Et c'est en situation conflictuelle que toutes ces attentes remontent et court-circuitent la relation par des disputes souvent stériles. Si les conflits ne sont pas graves en soi, ils laissent parfois des traces indélébiles par les mots prononcés, quand blessants. Désamorcer les disputes passe par une prise de recul nécessaire, la pleine conscience. Au lieu de réagir dans l’émotion, prendre le temps d’écouter l’autre laisse de l'espace pour de l'échange plutôt que de la confrontation brutale ou une escalade du conflit. Une véritable conversation peut alors avoir lieu.
Prendre du recul c'est aussi ne pas renoncer aux moindres difficultés mais les accepter et les sublimer, prendre le temps de... méditer, plus simplement de réfléchir à ce que l'on fait. N'est-ce pas en réalité le concept du "tourner 7 fois sa langue dans la bouche avant de parler"?

La pleine conscience amène à une meilleure connaissance de soi et de son conjoint créant par là-même complicité et proximité, deux piliers du couple.

La pleine conscience, c'est s'arrêter à l'aune d'un conflit, reconnaître sa colère (sa tristesse, sa frustration, son sentiment d'abandon...) l'accepter mentalement et se demander qu'en faire sans la laisser s'exprimer sans filtre mais au contraire l'utiliser pour en parler sereinement. Et ce n'est pas si difficile que cela.

Cela demande un peu d'entrainement et le plus simple et de s'y atteler à des moments peu conflictuels pour être prêts et déjà dans la maîtrise du pilote automatique en b nous qui démarre au quart de tour.
Comment?
Prendre l'habitude de prendre une inspiration profonde, répétée si nécessaire pour éviter la réaction impulsive quand on sent que la tension monte ou risque de monter, et se poser la question de savoir : Pourquoi suis-je aussi touché? Pourquoi est-il(elle) aussi touché(e)? Que ferai-je à sa place?
En dehors du conflit, prendre quelques minutes par jour pour être en phase avec ce que l'on est à ce moment-là permet de connecter, dans notre cerveau, nos pensées à nos émotions : fermer les yeux, respirer profondément, laisser surgir les pensées sans les chasser ni les juger, et se concentrer sur ses ressentis intérieurs (respiration) et extérieurs (odeurs, bruits, lumières). C'est le tout début de la pleine conscience, de l'acceptation.

Le couple mérite que l'on soit à son chevet car ce devrait être un lieu de sérénité et sentiment de sécurité.
Et pour cela il faut pouvoir développer :
- des qualités de bienveillance à l'égard de son conjoint (bonjour mon amour, passe une bonne journée, je t'aime, merci, qu'est-ce qu'on est bien à deux, ...) et s'exprimer en ce sens, par les mots, par les gestes, par les actions, tous les jours;
- des capacités d'empathie: l'intensité de la relation est aussi mesurable à la capacité que l'on a de ressentir, de s'identifier, de partager les pensées et désirs de son partenaire dans le couple

Être ensemble dans l'instant, dans le quotidien et profiter pleinement (en pleine conscience) de ce que la vie de tous les jours nous apporte rend la relation riche et particulière. Et c'est aussi cette richesse et cette singularité qui favorisent des relations sexuelles épanouies.


Publié le 03-02-2016, 15:52