L'intimité dans le couple 1

Ressources - L'intimité dans le couple 1 - L'intimité conjugale

Voir l'article

L'intimité conjugale

Publié le 04-02-2016, 09:50


L’intimité conjugale, quels conseils ?

Les couples expérimentant des difficultés sérieuses qui ont tendance à s’installer dans leur vie conjugale sont de bons candidats pour une thérapie conjugale.

L’intimité n’est pas acquise pour toujours et si elle est souvent source de bien-être, de petits bonheurs, de sentiment se sécurité, elle peut aussi être la source de souffrances, de remises en questions, de crise parfois.

Hélas, c’est souvent au moment de la crise que l’on consulte un thérapeute familial, un conseiller conjugal, si l’on consulte.

Et pourtant, même si le thérapeute conjugal n’a pas de baguette magique et ne sait pas tellement plus de choses que le couple lui-même, il permet de refaire le parcours en sens inverse, de repasser par toutes les bornes des « moments perdus », des « occasions ratées », de ces petits traumatismes que l’on s’inflige mutuellement par les actes ou les paroles, ces petits traumatismes qui reviendront en vagues successives sous forme de reproches.

Et le reproche est délétère pour le couple.

Le conseiller conjugal est là pour conseiller mais aussi pour mettre le doigt sur ces moments et les transcender, faire prendre conscience de leur importance par accumulations successives, et surtout, permettre de les remplacer par d’autres moments qui construisent, étayent le couple. Repasser sur ces moments difficiles n’est pas ruminer, surtout pas, mais au contraire remplacer par de nouveaux moments qui permettent de regarder vers l’avenir et de le construire ; le couple existe et se resserre par les projets qu’il développe.

Mais l’intimité,c’est quoi ? La proximité ? La sexualité ? La conjugalité ?

L’intimité, c’est tant de choses et je ne sais pas si l’on peut hiérarchiser ses composantes.

De mon expérience du travail avec les couples, je retiendrai que ce qui les rapproche lorsqu’ils se sont éloignés, même si la rupture est possible et imminente, c’est le partage.

Et il y a tant de choses à partager, du projet à long terme au quotidien rassurant, de la parentalité au deuil parfois, des difficultés aux plus grands bonheurs, de la sexualité à la tendresse. Il y a tant de moments qui ont été partagés et que l’on a oublié, parce que l’on veut les oublier pour éviter parfois de se remettre en question, ou parce que la vie les a effacés. Quand la vie nous déborde, on ne vit plus.

De l’intimité dans le couple

Du latin « intimus », « le plus intérieur, le plus profond », l’intimité nous renvoie à l’ouverture de notre monde intérieur à l’autre, de notre capacité à lui en donner une part, à lui faire une place, à créer une proximité affective unique avec l’autre, une proximité qui soude et est source d’émotions qui se transformeront peut-être en affection, amour et attachement profond.

Cette intimité n’est pas innée et ne se maintient pas sans que le couple ne choisisse d’y investir ! (Voir l’article suivant : Comment maintenir l’intimité dans le couple ?)